Eunice Green - La Liberté devient Art

Originaire de Champagne Ardennes, Eunice Green est une artiste totalement autodidacte. Enfant secrète et solitaire, elle donne au dessin une place importante dans sa jeune vie et « s’évader par la mine » devient son credo. Des cahiers de classes griffonnés aux carnets à dessins, Eunice exploite le moindre morceau de papiers libres pour y croquer tout et n’importe quoi mais dans les moindres détails. Elle boudera pourtant pendant près de 15 ans ses carnets de croquis et ses crayons pensant devoir se conformer aux règles de la société. Aujourd’hui c’est en femme libre qu’elle exprime tout son art et souhaite plus que tout « s’évader de nouveau par la mine ».

Processus de création

Eunice Green aime explorer, tester et se tester… Fuyant la monotonie, l’ennui et avide de tout expérimenter, elle passera aisément de l’aquarelle, à l’huile en passant par le stylo feutre ou le fusain. Telle une actrice, elle aime jouer différents rôles et ne s’enferme pas dans un seul style. Elle puise son inspiration dans tout ce qui l’entoure : une forme, un objet, une scène, un mot, une musique….LA musique élément indissociable à son processus de  création. 

A l’image de sa pluralité, ses collections sont colorées ou monochromes. Malgré tout on peut reconnaître son identité artistique dans la manière de lier les couleurs entre elles. Attachée aux détails, elle apportera à ses œuvres du réalisme et tentera de se rapprocher au plus près du sujet. Mais comme tout n’est que paradoxe elle laissera parfois comme une emprunte inachevée et brouillonne à ses toiles : coulures, projections, vide… Libre à ceux qui contemplent d’imaginer la suite.

Son pseudonyme Eunice Green est une référence à la chanteuse Nina Simone qu’elle écoute inlassablement. « Sinnerman », « I’m feeling good », « Take me to the water »… autant de morceaux inspirants et envoûtants qui lui insufflent ce besoin de liberté : liberté de pensées, liberté de créer, liberté d’être soi ! 
Artiste de caractère, elle est sensible à la condition de la femme dans notre société et c’est au travers d’une collection de portraits « la femme dans tous ses états » et d’une série de nus qu’elle lui rend hommage.

Fervente amoureuse et défenseur de la nature elle décline une série d’animaux acidulés et dynamiques sur des toiles noires. Elle donne une autre dimension à cette série « animale » avec des crayonnés noirs sur papier kraft. 

Collaborations 

En 2018, elle illustrait le conte pour enfant « Lise la sorcière qui lisait ses formules à l’envers » écrit par l’auteure Natacha Joly. Enchantées de cette première édition elles travaillent ensemble sur le projet d’un deuxième album.

Elle travaille également sur des projets d’envergure en collaboration avec une entreprise bordelaise spécialisée dans le wall art.

Expositions – Contact
Pour connaître ses dates et lieux d’exposition, suivez toute son actualité sur ses pages –
Facebook: Eunice Green
Instagram: _eunice_green