Hockey sur gazon, le plus ancien jeu de balle et de crosse connu.

Au cœur de la vallée du Nil en Égypte, il y a le célèbre village de Beni Hasan, connu dans le monde entier pour ses tombeaux creusés à même la falaise 2000 ans avant Jésus Christ. Sur l’un de ces tombeaux est sculpté un dessin qui représente deux hommes tenant chacun un bâton à bout recourbé et prêts à frapper une balle. De notre côté du monde, les vitraux des cathédrales de Canterbury et de Gloucester, qui datent de l’époque médiévale, mettent elles aussi en scène des hommes jouant avec des cannes en forme de crochet. Le nom de hockey venant très probablement du français « hocquet » signifiant « bâton de berger » en référence à la forme courbée de la crosse.

L’histoire moderne du hockey remonte en Angleterre à la fondation du premier club : Blackheath (1851). En 1875, un autre club londonien, Teddington, modernise et normalise enfin ce jeu par de nouvelles règles ; la balle étant devenue sphérique, elle ne peut plus être prise en mains et la crosse ne peut plus être élevée au-dessus des épaules. En 1883, le nombre de joueurs par équipe est fixé à onze. La plus importante innovation est la création de la « zone de tir au goal » adoptée par l’Association anglaise de hockey nouvellement créée. En 1908, et pour la première fois, le hockey est présenté en avant-première aux JO de Londres.

LES RÈGLES BASIQUES:

• Le hockey sur gazon met aux prises deux équipes de onze joueurs chacune sur un terrain de 91,40 mètres de long sur 55 mètres de large.
• Un match de hockey est constitué de quatre quart-temps de 15 minutes (FIH) ou de 17,5 minutes (Euro Hockey League)
• Un joueur ne peut utiliser que le côté plat de sa crosse pour jouer la balle
• Les frappes de balle sont autorisées (shoots, raclettes)
• Les balles aériennes sont permises mais réglementées (notion de danger)
• Le contact et les actions d’anti jeu sont sanctionnés
• Les joueurs ne peuvent toucher la balle avec aucune partie du corps (pied, main, jambe, buste ….)
• Le gardien est autorisé à jouer avec tout son corps – debout ou au sol – MAIS UNIQUEMENT dans son cercle d’envoi et sans provoquer de danger
• Pour qu’un but soit inscrit : la balle doit être touchée par une crosse attaquante dans le cercle d’envoi adverse (le cercle est un demi-cercle de 16 m tracé à partir du centre du but).
• L’équipe gagnante est celle qui a marqué le plus de buts à la fin du temps règlementaire. Dans le cas où, les deux équipes ont inscrit un nombre identique de buts, le match est déclaré « match nul ».
• Dans un match à élimination direct les deux équipes effectuent alors une série de 5 shoot-out opposant alternativement 1 joueur et le gardien de but adverse.

 LES RÈGLES SPÉCIFIQUES : 

 • Le Penalty Corner (ou PC) : cette situation fait suite à une faute involontaire commise dans le cercle ou une faute volontaire commise hors du cercle, mais dans les 22,90m par l’équipe qui défend.
• Un joueur de l’équipe adverse se place sur la ligne de fond à 10m du poteau de but et envoie la balle à un coéquipier qui l’arrête en dehors de la zone d’envoi. Elle est ensuite envoyée directement au but ou jouée en combinaisons à l’intérieur du cercle.
• En défense, quatre joueurs maximum se positionnent derrière la ligne – dans le but, ou en dehors – avec comme objectif d’empêcher la balle d’entrer dans le but. Le gardien de but est placé dans son but.
• Le Stroke (Pénalty) : fait suite à une faute volontaire de la défense dans son cercle ou une faute involontaire qui empêche un but certain d’être marqué.
• Un joueur attaquant se place au niveau du point de pénalité (6,40m face au but) et envoie la balle en push vers le but adverse en évitant le gardien de but.
• Le Shoot out : fait suite à un résultat nul lors d’un match de phases finales.
• Les équipes se départagent au cours d’une ou plusieurs séances de shoot out. Chaque équipe désigne 5 joueurs pour affronter alternativement le gardien de but adverse dans la zone d’envoi désignée.
• Le joueur part de la ligne des 22,90m et a 8 secondes pour marquer.
• L’équipe vainqueur est celle qui aura réussi le plus grand nombre de buts après un nombre d’essais identique (mort subite)

Categories: Sport