INFLUENCER AWARDS 2019 MONACO

Lolita Abraham, fondatrice du concept des Influencers Awards Monaco est une entrepreneuse Belge a succès dans le domaine de la mode et du marketing en Asie  ( où elle a vécu 10 ans ) .  
Elle débute ses études dans une école de commerce en Belgique et terminera son master en business dans l’université « JiaTong University » à Shanghaï.  
Tout au long de sa carrière, sa créativité et son talent qui naturellement fédèrent,  lui ont permis de transformer cette vision en réalité. 
C’est en 2017 que Lolita Abraham décide de créer à Monaco, le premier concept fait pour promouvoir et reconnaitre le métier d’influenceur. En octobre 2018, la première édition des IAM a lieu a Monaco et a projeté un reach de 80 Millions et 7000 d’interactions. A présent elle déploie cet événement à travers le monde.

Influencer Awards Monaco Un concept made by Lolita Abraham

« La cérémonie des Influencer Awards réunit au même endroit et au même moment les 100 plus grands influenceurs du monde alors que ceux-ci sont actifs aux quatre coins du monde. Le fait d’en réunir autant démontre l’importance de l’événement car, vous vous en doutez, d’autres ont essayé d’organiser des projets qui ressemblaient au mien. Or, cette seconde édition est encore plus forte que la première. Les Influencer Awards s’impose comme la référence du genre. Réjouissons-nous qu’un tel événement, de portée mondiale, soit organisé en Europe et non en Asie ou aux Etats-Unis. 

Notre événement va avoir une audience comparable à la finale de la Coupe du Monde de football. Additionnée, l’audience des influenceurs qui seront présents le week-end prochain à Monaco dépasse le milliard de vues sur le web et les réseaux sociaux. Vous en connaissez beaucoup d’événements capables de mobiliser autant de personnes ? C’est évidemment une opportunité exceptionnelle de visibilité pour les influenceurs.ceuses présents.es mais aussi pour les partenaires, sponsors associés à l’événement.
Sans vous dévoiler de chiffres qui sont confidentiels, l’investissement d’un annonceur est multiplié plus de trois mille fois. C’est un ratio de rentabilité qu’aucun autre média ne peut offrir sans parler qu’une marque, d’où qu’elle vienne, va pouvoir rayonner comme jamais à l’international grâce à notre événement.

 

L’organisation des Influencer Awards est un job à temps plein. Je passe toute l’année à rencontrer ces personnalités. Ma volonté est de mettre en valeur des influenceurs qui justifient d’une vraie valeur ajoutée dans leur domaine de compétences. Cela donne une légitimité et une crédibilité à l’événement. Qu’on ne se voile pas la face, il y a souvent une démarche commerciale derrière chaque influenceur. Ce sont des hommes et des femmes d’affaires 2.0. Les résultats qu’ils obtiennent demandent énormément de travail et ce n’est jamais le fruit du hasard. En ce qui concerne les Influencer Awards, nous récompensons l’originalité de leur business mais aussi et surtout l’éthique de leur démarche. Ce milieu est gangrené par des imposteurs voire des escrocs. Les nommés aux Influencer Awards représentent la « crème de la crème » dans leur domaine respectif. 

Par rapport à l’ampleur du phénomène des réseaux sociaux, je ne comprenais pas pourquoi il n’y avait pas de cérémonie récompensant les démarches les plus originales ou performantes. Les Influencer Awards viennent récompenser cette communication 2.0 qui a fait voler en éclat les codes traditionnels de communication. Mais surtout, c’est une opportunité unique pour ces influenceurs de faire du networking et de se rencontrer entre eux pour échanger leur expérience, leurs méthodes, leur savoir-faire. Les influenceurs agissent souvent de façon isolée. C’est la marque de leur génie pour certains. Ce ne sont pas des marionnettes derrière lesquelles se cachent des grands groupes publicitaires. C’est ce qui inquiète d’ailleurs le milieu publicitaire traditionnel : des personnes, souvent très jeunes, parviennent à obtenir de meilleurs résultats que des agences traditionnelles et souvent avec des moyens bien moins importants que les campagnes classiques. Les influenceurs ont révolutionné le monde de la communication. Les Influencer Awards participent à leur crédibilité au même titre que les Lions récompensent, pas très loin d’ici à Cannes, le meilleur de la publicité »    
– Lolita Abraham – Fondatrice et organisatrice des « Influencer Awards Monaco ». @lolitaabraham 

Beau succès pour cette seconde édition des IAM qui se tenait donc ce dimanche 6 octobre 2019 au Sporting de Monaco. La cérémonie s’est déroulée en présence des plus importantes figures internationales du web et des réseaux sociaux. C’est le belge Jonathan Kubben Quiñonez, rendu célèbre avec son slogan « Mom I’m fine », qui a été élu influenceur de l’année. Il s’est également vu décerner le prix « Green » consacré à la sensibilisation environnementale.
– Judith Karolinski, RP à JK Consulting

Pour sa seconde édition les Influencer Awards ont décerné les prix suivants :
Entertainment
Lea Elui G @Leaelui
Visual Art
Tony Kelly @Tonykellyworld
Travel
Jacob Riglin @Jacob
Gaming
Jelly @jelly
Philanthropy
Cacau Sitruk @cacausitruk
Green
Jonathan Kubben Quiñonez  @momimfine
Lifestyle
Hofit Golan @hofitgolanofficial
Globetrotter
Raphaël Spezzotto-Simacourbe @rsimacourbe
Trendsetter
Maja Malnar @majamalnar
Luxury Lifestyle
Alexandra Mary Hirschi @supercarblondie
Entrepreneur
Noor Neelofa Mohd Noor @neelofa
Fitness & Wellness
Chris Heria @chrisheria
Beauty
Jennifer Yepez @jennifer.yepez
Food
Bigwill @__bigwill__
Fashion
Erica Pelosini Leeman @ericapelosini
Influencer of the year
Jonathan Kubben Quiñonez @momimfine