Le Canada, terre de chasse ancestrale

L

e Canada compte de vastes étendues sauvages, de nombreux lacs et abrite également les majestueuses chutes du Niagara. Bordé par une barrière enneigée de montagnes rocheuses, de forêts de sapins tapissant les paysages jusqu’aux confins du Grand Nord, la nature est infiniment généreuse. L’hiver, la neige revêt tout le pays d’un blanc immaculé. Au printemps, le pays s’habille d’une toile de verdure d’une forêt qui revit, annonçant les tapis de fleurs de l’été. Sur le littoral, les orques reviennent, naviguant à côté des kayaks. À l’automne, érables et bouleaux enflamment les collines de leur palette incandescente. 

Depuis les origines la chasse est intimement liée à la culture du pays et est pratiquée pour se nourrir, préserver l’habitat ou le loisir. Le Canada offre des possibilités de chasse uniques qui attirent des chasseurs du monde entier. 

Aux camps de chasse à l’oie de la baie James, le spectacle de nuées d’oies qui remplissent l’air n’a rien de comparable. L’appel à l’orignal par une journée de septembre peut être une expérience inoubliable lorsque cet animal aux bois impressionnants surgit avec fracas devant soi. Des paysages magnifiques surprennent l’aventurier qui prend part à une expédition à cheval dans les vallées montagneuses à la recherche du mouflon d’Amérique ou du mouflon de Dall. Il existe un grand nombre d’espèces de gibier à plumes sédentaires, depuis les lagopèdes des rochers et des saules de la toundra arctique jusqu’aux gélinottes à queue fine des prairies à herbe courte.  Dans les régions habitées, le cerf de Virginie constitue l’espèce de gros gibier la plus répandue.  Le caribou des forêts y est aussi fréquent et est chassé par les autochtones et les résidants des territoires du Nord uniquement. Egalement le voyage de chasse à la bécasse au Canada, dans la province du Nouveau-Brunswick, est une opportunité de découvrir une bécasse différente de la nôtre. Un dépaysement total qui ravira le maitre et le chien avant le début de la saison bécassière en Europe.

Les zones de chasse et pêche

Le Québec est divisé en 29 zones de chasse et pêche. Il est à noter que la zone 25 est consacrée exclusivement à la pêche. Les chasseurs et pêcheurs doivent respecter en tout temps les règles s’appliquant aux territoires sur lesquels ils se trouvent. Le territoire compte plus de 600 pourvoiries, entreprises spécialisées dans l’organisation de séjours de chasse et de pêche.

Au Québec, toute personne qui désire pratiquer la chasse doit détenir un permis de chasse. Le permis doit obligatoirement être porté lors de la pratique de cette activité.  Toute personne qui désire se procurer un permis de chasse pour non-résident, doit résider hors du Québec et être âgée de 12 ans et plus. En ce qui concerne le permis familial et l’âge requis pour pratiquer la chasse, le ministère des Ressources naturelles et de la Faune prévoit plusieurs formules visant à faire profiter toute la famille de la période de la chasse au Québec.

Categories: Voyage