Anne Mondy, un ADN artistique familial

Anne Mondy est une de ces personnes dont l’ADN artistique familial a construit la personnalité et l’originalité. 

Son père, Pierre Mondy, dont elle porte le nom avec fierté et gratitude. Homme de théâtre, comédien et metteur en scène, incontournable visage du cinéma français et précurseur en tant qu’acteur pour des séries télévisées à succès. Il transmet à sa fille, avec qui il a une forte complicité, son amour de l’Art populaire et du travail très bien fait. 

Sa mère, Annie, mannequin dans les 60’s, une beauté rare de « covers » Yéyé et plasticienne de génie, qui ne s’est pas assez prise au sérieux pour faire valoir ses talents. 

Voilà le vent créateur insufflé dans les veines d’Anne, qui grandie et fait à son tour de sa chambre un terrain d’expérimentation. Devenue femme elle prend possession de son Art et peut enfin le mettre en scène à son tour en créant son propre courant d’art : le « Papertorn » (papier déchiré). 

Papertorn, l’art du collage

Maîtriser les gestes, tout en laissant la place à l’erreur. Savoir positionner, replacer, additionner, doser les accumulations pour que la toile respire. Donner du relief et de la matière aux œuvres, avec des projections de peintures, d’aérosols à effets, qui créent des coulures fardées et parfois des ajouts de textures ou de petits objets comme une proéminence émergente. Enfin, ancrer le sujet dans sa réalité grâce aux mots, à une citation, un message, une revendication. 

Les œuvres d’Anne Mondy révèlent un vrai savoir-faire et la technicité des affichistes Nouveaux Réalistes des années 60, avec un petit supplément d’âme d’une grande délicatesse. 

Récemment mise à l’honneur au « Par Coeur Gala 2019 », le gala de charité organisé depuis déjà dix ans par le basketteur Tony Parker, elle était également présente pour Octobre Rose, aux côtés de nombreuses autres stars, à la sixième édition « A Claudine », organisée au profit de l’association RoseUp.
papertorn.com