Le jeu d’évasion

Un phénomène devenu mondial

Ce ne sont à l’origine que des jeux vidéo appelés « Escape Room » ou « Escape Game » (jeu d’évasion) dans lesquels les joueurs doivent résoudre des énigmes pour passer au niveau supérieur. Tenant compte de l’environnement qui leur est donné, les joueurs doivent récolter des indices pour résoudre une énigme qui leur permet de « s’échapper » du jeu et de remporter la partie. 

Très vite ce concept voit apparaître sa version Live. En 2007, la société japonaise SCRAP a en effet souhaité mettre en scène les joueurs les faisant évoluer dans une salle à thème, devant résoudre des énigmes afin de s’en échapper dans un temps imparti. 

C’est en 2011, à Budapest en Hongrie, que l’on vit pour la première fois en Europe apparaître ce jeu par le biais de la société Parapark qui travaillait alors sur un nouveau projet de Team Building. 

Aujourd’hui nous comptons près de 400 salles à travers la France, et de nouvelles s’ouvrent chaque semaine. 

Certains jeux d’évasion se construisent autour d’une histoire tandis que d’autres proposent une succession de jeux logiques. Les thèmes et scénarios que l’on y trouve souvent sont les zombies, maisons hantées, laboratoires scientifiques, prisons, pirates, chasses au trésor, otages, enlèvements et bien d’autres encore. 

On comprend cet engouement car les joueurs, enfermés dans une pièce, ont un temps limité pour résoudre une énigme et s’en échapper. 

Emportés dans une enquête qui scénarise l’aventure ils se glissent facilement dans la peau de leur personnage;  la notion d’escape rajoutant de l’excitation. 

Si le coeur de cible reste les 20 – 45 ans et les entreprises qui souhaitent renforcer les liens entre leurs employés (Team Building), certains de ces jeux d’évasion sont accessibles à partir de 12 ans (mais toujours accompagné d’un adulte).

Categories: Gaming