La Co(o)rniche
Une histoire de rencontre et d’amitié

Un peu d’histoire 
1930 La Corniche 
La Corniche est un lieu à la situation extraordinaire. Figure de proue du quartier de Pilat-Plage, vigie du Bassin d’Arcachon et adossée à la plus haute dune d’Europe, elle est suspendue entre ciel et mer, arrimée entre sable et pinède. 

C’est un endroit mythique qui évoque l’âge d’or et l’invention de la Côte d’Argent. Un hôtel des années 1930, ancien relais de chasse de l’époque, au cœur d’un site préservé. Où l’aristocratie et la haute bourgeoisie, attirées par la qualité de l’air, la magie du lieu et la vogue des bains de mer, venaient se faire bâtir par Louis Gaume, entrepreneur et promoteur de génie, des résidences néo-basques imposantes à l’abri des pins. 

2010 La Co(o)rniche
Nouveau gardien des lieux, William Téchoueyres donne à La Corniche un nouveau souffle. En 2010, avec la complicité de Philippe Starck, il réveille la belle endormie. Ainsi naît La Co(o)rniche, perle sublime qui vient rehausser la beauté de ce magnifique point de vue.À l’authenticité préservée de la maison basque se greffe l’esprit traditionnel d’un chai ostréicole ouvert sur le panorama.

L’hôtel, le restaurant, la terrasse et son bar se réinventent avec un luxe raffiné et décomplexé. La Co(o)rniche devient le rendez-vous incontournable de tous les adeptes du Bassin, un lieu animé d’échanges et de rencontres.Entre intimité et discrétion, on est ici conviés à une fête perpétuelle, à profiter du temps qui passe et jouir du moment présent.

L’été et le week-end l’ambiance est chaleureuse, festive et peuplée d’une foule joyeuse, alors que l’hiver se découvre avec une douce volupté.

Un lieu au plus fort, au plus beau, au plus poétique, au plus surréel, au plus puissant de la nature, c’est un des plus beaux endroits du Monde.

La Co(o)rniche, c’est l’histoire d’un coup de foudre amical, d’une rencontre entre passionnés de la vie et amoureux du bassin d’Arcachon : William et Sophie Téchouyeres, et le designer Philippe Starck.

Philippe Starck ne célèbre pas uniquement la magie de ce lieu, il rend hommage aux gens qui y vivent, ‘‘des gens de qualité, pétillants et remplis d’humour.’’ Des gens, qui comme William et Sophie Téchouyeres, ont su le séduire et gagner le cœur du créateur…

À la conjonction de phénomènes extraordinaires, ce paysage ne peut laisser indifférent.Il découvre l’immense Atlantique et l’entrée du Bassin d’Arcachon, fermé au loin par la pointe du Cap-Ferret. ‘‘Comme tous les endroits où il y a de grands coefficients de marées, c’est un territoire d’une extrême richesse’’, poursuit le créateur, coutumier des lieux et amoureux de l’Océan.
‘‘Il permet des promenades incroyables puisqu’à même le fond marin et, dans cette soupe primale dévoilée, on ressent comment et pourquoi la vie a pu commencer’’.

L’hôtel, ses chambres, son restaurant et sa terrasse sont les premières loges de cette mer intérieure, ‘‘théâtre naturel avec des dimensions gigantesques, où se déploient en permanence des forces telluriques’’. On peut y admirer la géométrie variable du Banc d’Arguin, immense langue de sable qui affleure selon les heures, et relire, confronté à la réalité, les plus belles pages de ‘‘L’Homme qui rit’’ de Victor Hugo, dont les évocations de la lune, de l’attraction, des courants pernicieux et bénéfiques, ont inspiré la création des tapis, que Philippe Starck a dessinés pour les chambres de l’hôtel.

Cet émerveillement perpétuel se prolonge par la situation unique de l’endroit ‘‘posé sur une sorte de magie, une sorte de miracle, une impossibilité qui est la plus grande dune d’Europe’’. Un amoncellement de sable surréaliste, célèbre site national, sur lequel La Co(o)rniche apporte un point de vue unique.

A cette évocation de la mer, du sable, il convient d’ajouter celle des pins, omniprésents. Le quartier de Pilat-Plage, délimité par la Co(o)rniche, s’est développé en une harmonie totale entre architecture et nature.

Ainsi, à seulement quelques minutes d’Arcachon, la Co(o)rniche s’élève sur les contours d’un environnement préservé, et encore vibrant de cette atmosphère feutrée que recherchaient les grandes fortunes du siècle passé.

La Co(o)rniche
46 avenue Louis Gaume 33115 Pyla-sur-Mer 
Tél.: 05 56 22 72 11
www.lacoorniche-pyla.com

Categories: Adresse Home