Quand Howard Schultz rencontre Starbucks

N

é à Brooklyn le 19 juillet 1953, Howard Schultz a payé ses études universitaires avec des prêts du gouvernement et de l’argent gagné à temps partiel. Il est le premier de sa famille à aller à l’université où il a obtenu un diplôme dans le Marketing et la Communication.
Il obtient un poste de cadre chez Xerox avant de rejoindre Starbucks, en 1982, en tant que directeur des opérations et du marketing; la société ne comptait alors que quatre magasins tournés uniquement sur la vente de café en grains. 

Après un voyage en Italie où il découvre la culture de l’espresso, il suggère que les magasins Starbucks servent des boissons au café en plus que le café en grains. 

Lorsque vous êtes entouré de personnes partageant un engagement passionné autour d’un objectif commun, tout est possible !

Les propriétaires rejettent cette idée ce qui le pousse à démissionner pour suivre son projet; il part alors monter sa propre affaire, la société de café Il Giornale, et c’est un succès.

En 1986, Starbucks connait quelques déboires et ses fondateurs décident alors de vendre. Avec l’aide d’investisseur locaux tels que William Henri Gates II, le père de Bill Gates, fondateur de Microsoft, Howard Schultz se positionne et propose de tout racheter. Devenu le PDG de la société il laisse libre court à ses idées et en 1992 Starbucks devient le premier distributeur, torréfacteur et marque de café de spécialité au monde, avec plus de
29 000 magasins dans 78 pays, dont
12 000 aux États-Unis.

Je crois que la vie est une série de quasi-accidents. Une grande partie de ce que nous attribuons à la chance n’est pas une chance du tout. C’est saisir le moment et accepter la responsabilité de votre avenir. C’est voir ce que les autres ne voient pas et poursuivre cette vision.

Starbucks sans filtre | ARTE

Howard Schultz a reçu de nombreux prix, a été nommé l’un des 25 meilleurs gestionnaires de l’année par le magazine Business Week et désigné parmi les 100 personnalités les plus influentes au monde par le magazine Time. 

Il a siégé au conseil d’administration de plusieurs sociétés du portefeuille de Maveron, notamment eBay et drugstore.com. Il siège actuellement au conseil d’administration de Potbelly Sandwich Works.

Categories: Success-Story